Nous avons l’ambition de changer le fonctionnement de notre Université, permettant ainsi à son potentiel de s’exprimer. Dans cette entreprise, nous comptons sur votre expression et pourquoi pas sur votre soutien !
Et si on échangeait entre nous…

2 réflexions sur “Et si on échangeait entre nous…

  • 25 mars 2016 à 9 h 50 min
    Permalink

    Merci à l’auteur du site pour son travail sans lequel nous ne pourrions pas regarder les objectifs fixés et les propositions posées pour la liste « Rassembler au service de l’Université ».
    Une très bonne base pour avancer ensemble…
    Rassemblons nous !

    Répondre
  • 3 avril 2016 à 14 h 02 min
    Permalink

    Notre université possède d’importants atouts pour être un pôle d’attraction international très actif :

    – le très beau site du campus universitaire et la qualité de ses enseignements,

    – l’environnement scientifique (Grand-Campus : CNRS, BRGM, INRA et CHRO),

    – l’environnement culturel et historique de la Région,

    – la proximité avec Paris.

    Nous avons sans doute trop privilégié ces toutes dernières années la multiplication des accords de coopération alors qu’il faudrait attacher plus d’attention au développement de projets avec des porteurs de projets qui s’investissent dans cette dynamique pour faire perdurer les actions menées. Par ailleurs, notre université serait de plus beaucoup plus attractive si des cours en anglais étaient dispensés. De nombreuses universités françaises ont compris cette nécessité, des progrès très substantiels restent à faire chez nous. Ce préalable devrait nous permettre d’accueillir, dans de meilleures conditions, les étudiants étrangers qui viennent étudier à Orléans.

    L’un des autres atouts de notre université est la capacité d’accueil des étudiants étranger en famille. Les familles qui collaborent avec la direction des relations internationale et l’Institut de Français pratiquent le « partage de cultures », et aident ainsi les étudiants non-francophones à très vite améliorer leur maitrise de la langue française. Réussir cet accueil est un investissement à moyen ou long terme. Notre ville et notre pays possèdent de nombreux atouts de séduction mais il convient de tout faire pour que le séjour de l’étudiant se passe de façon optimale. C’est l’image de notre université, et plus largement de notre ville, région et pays, que nos étudiants étrangers conserveront toute leur vie de cette expérience. Parmi ces étudiants, il y a les décideurs de demain.

    Le domaine des relations internationales est un domaine stratégique pour les universités et la nôtre n’y échappe pas. Je fais confiance à l’équipe réunie autour de Ary Bruand pour poursuivre et développer les actions conduites dans ce domaine.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *